Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Voilà qui devrait rappeler des souvenirs à ceux qui ont grandi dans les années 90, en sirotant une brique de Candy-Up devant le dessin animé des Tortues Ninja. Bebop et Rocksteady, les deux sbires les plus idiots du Foot Clan s’apprêtent à débarquer dans le prochain film, sous une forme assez inattendue.

On dira ce qu’on veut sur le premier film Tortues Ninja, sur l’inutilité totale de Megan Fox, sur les scènes d’actions rocambolesques et sur le scénario dérisoire : dans le domaine du divertissement pur et dur, le long-métrage se défendait plutôt pas mal. C’est d’ailleurs généralement ce qu’il se passe quand Michael Bay passe dans le coin. Disons qu’on aurait bien renié une partie du budget effets spéciaux pour payer un scénariste ou deux en plus. Bien que le film se soit fait défoncer par tous les orifices dans la presse française comme américaine, cela ne lui a pourtant pas empêché de récolter plus de 375 millions de dollars de recettes. Un score assez encourageant, qui a poussé les producteurs vers une suite, dans laquelle figurera notre duo de criminels lourdeaux préféré.

Une forme humaine surprenante


Surprise, les premiers visuels de Bebop et Rocksteady montrent le binôme sous sa forme humaine. Il y a donc fort à parier que le film nous révèle comment Bebop et Rocksteady se sont transformés en mutants humanoïdes (du moins, c’est ce que l’on ose espérer). L’un est inspiré d’un cochon, l’autre d’un rhinocéros. Bien qu’il ne soit pas encore un mutant, Bebop possède néanmoins déjà sa fameuse crête violette. Un élément indissociable du personnage, fièrement porté par l’acteur Gary Anthony Williams. À ses côtés, c’est le catcheur Sheamus Farrely, membre éminent de la WWE qui prendra le rôle de Rocksteady pré-transformation. Comme dans le dessin animé de 1987 (et celui de 2012), on pourra très certainement compter sur les deux sbires de Shredder pour rajouter une couche à l’humour déjà très présent du premier film Tortues Ninja. En espérant que la réussite soit au rendez-vous.

Bebop Rocksteady - NEWS01

Bebop Rocksteady - NEWS02

Crédit images entête, Luca Claretti. On vous encourage vivement à retrouver tous les travaux de l’artiste sur son site perso.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture