Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il semblerait que ça bouge en ce qui concerne le planning des sorties de DC Comics au cinéma. Alors que Wonder Woman et la Justice League sont dans les starting bloc, Jeff Bewkes, le grand patron de chez Time Warner a annoncé que le prochain film solo de la chauve-sourie débarquerait plus tôt que prévue.

Selon lui : « Je pense qu’il nous reste un an et demi avant la sortie ». Soit une sortie calée au début de printemps 2018. Une stratégie qui justifie peut-être le décalage de la sortie du long-métrage The Flash, autrefois prévu pour le mois de mars 2018. Il ne serait en effet pas étonnant que DC mise énormément sur le Batman d’Affleck. Après un Batman v Superman qui a divisé la critique, et Suicide Squad qui a également fait débat, la firme aurait clairement besoin d’un succès unanime, à la fois critique et commercial. Le Batman d’Affleck porte incontestablement cet espoir. Au-delà du fait qu’il introduira le personnage de Deathstroke sur grand écran, il porte la promesse d’un film (on l’espère) plus sérieux, en contradiction avec cette volonté actuelle de faire des films de superhéros toujours plus fun et décomplexés. Le mercenaire Deathstroke sera d’ailleurs joué par Joe Manganiello, vu dans True Blood, et qui brille le plus souvent dans le genre dramatique. De son côté, Ben Affleck excelle dans l’art du film sous tension, comme le prouve son multi-oscarisé Argo, qu’il avait réalisé, et dans lequel il avait également joué. Dans nos rêves les plus fous, on souhaite le même succès à Batman.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture