Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors qu’il connait un succès record avec le septième épisode de la franchise Fast & Furious, Dwayne Johnson trouve encore le temps de se payer le premier rôle d’une des nouveautés de la saison sur la chaîne câblée HBO.

Je n’ai peur de rien, je n’ai honte de rien. Depuis son rôle complètement débile dans No Pain, No Gain, je suis devenu un inconditionnel fan de Dwayne Johnson. Non, cette masse de muscle n’est pas qu’un faire-valoir, juste bon à détruire des hélicoptères à la machine gun. L’ancien catcheur surnommé The Rock est capable de véhiculer des émotions, provoquer le rire et éclater à l’écran, comme personne n’aurait pu le soupçonner. Après le grand écran, Dwayne Johnson sera de retour à la télévision dans la série Ballers, créée par Steve Levinson et surtout produite par Mark Wahlberg, le producteur de l’excellente série Entourage !

Une nouvelle production par Marky Mark


Orpheline de sa série depuis son arrêt en 2011 (bien que l’aventure Entourage se poursuive désormais sur grand écran), la chaîne HBO a tenté depuis plusieurs années de trouver un successeur à sa série culte. De ces tentatives, on ne retiendra que How To Make It In America, autre série produite par Mark Wahlberg, qui a été prématurément annulée au terme de deux excellentes saisons. Du coup, Ballers a toutes les cartes en main pour reprendre ce flambeau. La série suivra les péripéties de Spencer Strasmore, un ancien joueur de football américain qui tente de se reconvertir en tant que conseiller financier pour le compte d’autres sportifs. L’histoire se déroulera à Miami et devrait faire la part belle au pognon, aux petits culs et aux gros muscles, comme le laisse sous-entendre cette première bande-annonce.

Par Sholid le

Plus de lecture