Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les studios Ghibli sont en pleine mutation depuis le départ du père fondateur, j’ai nommé le ô combien talentueux Hayao Miyazaki. Alors que le studio a levé le pied sur les productions cinématographiques, une série au format épisodique vient d’être vendue à Amazon.

Ronia the Robber’s Daughter, ou Sanzoku no musume Rôny en version originale, narre le destin d’une jeune fille unique, Ronia, progéniture d’un grand chef bandit. Un jour, cette dernière va tomber sur le fils d’un chef de bandits rivaux. L’histoire est adaptée d’une nouvelle de 1981 signée Astrid Lindgren. Une forêt peuplée de créatures mystiques, une jeune femme leader, on reconnaît bien là quelques thématiques reines des studios emblématiques, à qui l’ont doit Princesse Mononoke. Sur le plan narratif, cette série de 26 épisodes promet d’offrir tout l’espace nécessaire à un développement plus poussé. Doublée en version américaine par l’actrice Gillian Anderson (que les fans d’X-Files connaissant très bien), la série a été dirigée par Goro Miyazaki, fils d’Hayao. Aucune date de diffusion pour le moment, mais en voici quelques images :

ronja-ghibli-01

Source image article. Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture