Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Triste journée que ce lundi 11 août 2014, date a laquelle Robin Williams nous a quittés. Sa disparition laisse un grand vide. Qui que l’on soit, on a forcément été touché à un moment ou un autre, par ce formidable acteur. Impossible de rendre un hommage à la hauteur de son talent. Mais modestement, nous allons tenter de nous remémorer nos meilleurs moments avec lui. Pour ce faire, voilà quelques-uns de ses films qui continueront à vivre à travers le temps.

Good Morning, Vietnam


Probablement le rôle qui aura révélé son don d’interprétation au monde. Personne n’a oublié ce disc jockey engagé par l’armée pour divertir les troupes, en pleine période de la célèbre guerre du Vietnam qui a tant inspiré le cinéma américain. Robin Williams y interprétait un animateur radio, bravant les interdictions de sa hiérarchie. Au son de son introduction matinale, Gooooooood Mooooorning Vietnam, il était rapidement devenu extrêmement populaire au sein de la base armée. Et encore plus pour nous, les spectateurs. On n’oubliera pas l’énergie sans faille transmise à son personnage, lui donnant un rayonnement incroyable.

Le Cercle des poètes disparus


Mr Keating, voilà sans conteste un des personnages les plus attachants qu’a interprété Robin Williams. Investi entièrement dans ce rôle de professeur de lettres anglaises, il redonnera aux élèves d’une école austère le goût de la littérature, mais aussi celui de la poésie, et surtout de la remise en question de l’ordre établi. Un film et une prestation qui nous donne tour à tour envie de pleurer, rire et casser un carreau. Et que dire de ce final, un apothéose émotionnelle marquée par cette phrase de ralliement que chaque fan du long-métrage se répète souvent à soi-même « Ô capitaine, mon capitaine ». On n’oubliera pas cette impressionnante démonstration de dextérité, faisant passer l’acteur du rire aux larmes de façon magistrale.

Page 1 sur 3123

Par gianni77 le

Plus de lecture