Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Quatre longues années que les passionnés de football attendent ça. Nous y voilà : la coupe du monde va commencer. Pour l’occasion, nous avons voulu explorer la relation passionnelle, et rarement constructive, entre le ballon rond et le cinéma par le biais de ce florilège de quelques longs-métrages. Et ce n’est pas toujours du joli.

Joue-la comme Beckham

(2002)

Foot Cine DOSS 01

Au premier abord, on pourrait prendre ce film comme une romance légère. Une histoire d’amour entre une footballeuse et son entraîneur. Mais sous tout ce romantisme – et cette belle dose d’humour british – se cachent aussi les difficultés d’intégration d’une jeune fille indienne, tiraillée entre le respect de ses traditions familiales, et le mode de vie à l’occidentale qu’offre l’Angleterre. Une comédie un peu clichée, qui demeure malgré tout un divertissement valable.

La formation :
La distribution avait offert un premier grand rôle à Parminder Nagra, que l’on aura également l’occasion de retrouver dans les dernières saisons de la série Urgences. Pour jouer le beau gosse, la réalisatrice Gurinder Chadha, avait recruté l’Irlandais Jonathan Rhys Meyers, qui fera par la suite les beaux jours de la série les Tudor. Il nous faut encore souligner l’un des premiers rôles de la talentueuse Keira Knightley, avant de partir pour les Caraïbes en compagnie de Johnny Depp.

Et le football dans tout ça :
Sans être omniprésent, on y parle technique, tactique et esprit sportif. Et puis tout de même, soulignons l’apparition de Beckham lui-même dans les arrêts de jeu.

Page 1 sur 512345

Par gianni77 le

Plus de lecture