Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors comme ça vous êtes plutôt du genre à ne pas cracher sur l’alcool ? Ça vous plaît hein ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Sur RVLG, on a déjà aussi croisé le fond de la bouteille plus d’une fois. C’est pourquoi on vous a retracé plus d’un demi siècle d’histoire d’alcoolisme sur grand écran. Vous aimez vous la coller? Alors ce qui va suivre devrait vous plaire !

LE POISON

1945

10 films alcool - 01

Réalisé par Billy Wilder il y a plus de 65 ans, Le Poison est l’un des tout premiers films à proposer une histoire entièrement basée sur l’alcool. En effet, le spiritueux est omniprésent tout au long du film. Le scénario étant basé sur la déchéance d’un alcoolique, Don Birman, se poivrant de bars en bars, abandonné de tous. Tiraillé entre l’amour d’une femme et l’amour de la bouteille, le sujet est parfaitement traité. Entre un Mr Birman perdu complètement désespéré, une réalisation sombre épique et un réalisme hors du commun, on ne peut qu’adhérer !

Nombre de degrés : 70

UN SINGE EN HIVER

1962

10 films alcool - 02

Henri Verneuil nous livre là sans doute l’un des meilleurs films français. Le monsieur nous prouve tout son talent à travers un récit fluide, juste et absolument… bourré d’ivresse. Le tout sublimement arrosé par un duo prestigieux: Jean Gabin et Jean Paul Belmondo, qui tiennent pour rôle deux hommes qui ne crachent pas sur la boisson. Se morfondant dans un sombre ennui avec sa femme, un hôtelier (Mr Quentin) fera équipe avec Mr Fouquet, étranger déchu par une histoire d’amour. Ensemble, ils se bourreront tout simplement la gueule, à grand coup de rhum, vinasse et autres grands crus, histoire d’oublier les misères de leurs vies. A la fois comique, émouvant et poétique, le film pose une réflexion humaine, bordé par de délicieux dialogues. Le tout brillamment écrit par Michel Audiard. Un film culte, à ne pas louper.

Nombre de degrés : 75

Page 1 sur 512345

Par Stupar le

Plus de lecture