Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Série estivale de la chaîne câblée FX, You’re The Worst n’a aucune prétention, si ce n’est celle de vous faire passer un bon moment. Il faut dire que dans le genre de la comédie en single-camera, ils ne sont pas nombreux à survivre. Encore moins à proposer un divertissement de qualité. Avec son duo de personnages qui semble plus attirés par l’autodestruction que par une situation romantique classique, et avec son casting secondaire assez loufoque, You’re The Worst offre de beaux moments de gêne, de rire, sans jamais paraître trop lourdingue.

Ça commence comme une histoire romantique relativement classique. Il suffit pourtant d’une petite minute avant de se rendre compte que la série ne versera jamais gratuitement dans le pathos. Un homme assiste, impuissant, au mariage de son ancienne petite amie, avec une sévère envie de tout foutre en l’air. Plutôt que de rester digne dans son malheur, il cède à ses pulsions égocentriques en choisissant de photographier son service trois-pièces à destination des mariés, avant d’insulter copieusement celle qui semble avoir brisé le bonhomme qu’il était. Jimmy n’a pas sa langue dans sa poche. À vrai dire, si la série ne prenait pas son parti, Jimmy passerait pour une raclure parmi tant d’autres. Gretchen, quant à elle, observe la scène d’un œil intrigué. Concrètement, elle est venue pour le bar et le buffet à volonté, et personne ne lui en tiendra rigueur. Si rien ou presque ne les rassemble, Jimmy et Gretchen finiront la soirée ensemble, après une série de décharges jouissives qui semble les avoir rassasiés pour la nuit. Lui, est un auteur sans succès, avec un accent british et une estime de soi beaucoup trop élevé pour son palmarès. Elle, gère l’image d’artistes et possède un caractère aussi pessimiste, que désintéressé et cynique. Eux, ils s’engagent dans une relation qui sera le fil conducteur de cette courte, mais intense, première saison.

La force de You’re The Worst, c’est avant tout de proposer une série comique en single-camera. Ainsi, on s’éloigne des sitcoms traditionnelles qui ont plus souvent à tourner en rond qu’à proposer du neuf et de la qualité. Le ton est volontairement provocateur, les répliques sont souvent tranchantes et l’humour parfois gras. Pour cela, il faut compter sur le duo de personnages principaux, et deux personnages secondaires qui n’ont rien à leur envier. Edgar, un vétéran de la guerre d’Irak souffrant d’un stress post-traumatique, vit avec Jimmy et ne tarde pas à s’imposer comme l’un des éléments les plus drôles de la série. Quant à Lindsay, la meilleure amie de Gretchen, il lui suffit d’une réplique (ayant un rapport direct avec le nombre de phallus capables d’entrer dans son gosier) pour nous régaler à chacune de ses apparitions. La série parvient sans difficulté à rendre attachant ce quatuor, durant dix épisodes d’une vingtaine de minutes chacun. Compte tenu du format, l’histoire progresse assez rapidement et ne s’attarde jamais trop longtemps sur des futilités qui nous feraient bâiller devant notre écran. On pourrait reprocher à la série son manque de finesse et de profondeur, voire même de proposer des gags qui ont déjà été vus des dizaines de fois ailleurs. Mais on préfèrera se concentrer sur l’alchimie qui unit le casting (les principaux acteurs sont d’ailleurs assez méconnus) plutôt que sur ces quelques fautes pardonnables.

You're the Worst - VERDICT

Par Sholid le

Plus de lecture