Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

S!CK MAGAZINE #012

Le numéro Keanu Reeves

C’est parti pour un numéro BREATHTAKING dédié au saint Keanu Reeves ! Au sommaire de S!CK #012, retour sur les multiples visages d’une des icônes de son temps. De Point Break à L’associé du Diable, de John Wick à Speed, de Matrix à Bill & Ted, on a décortiqué la filmographie de l’élu de la matrice. Ça se passe toujours dans un magazine sans compromis, toujours sans pub, toujours indépendant, toujours pas en kiosque, toujours en tirage limité, et toujours dispo sur abonnement à cette adresse.

Depuis quelques années, il est absolument partout. Cité en modèle de persévérance, érigé en exemple universel, comment Keanu Reeves est-il passé d’un acteur discret à divinité du net ? Et surtout : comment un mec qui accumule les génocides à l’écran continue de donner l’impression d’être le type le plus posé, et le plus cool de la Terre ? Nous sommes allés aux racines de l’obsession collective.

On pensait le connaître par coeur. Le fameux prince du crime, clown de la dévastation, pourfendeur de chauve-souris et némésis de Bruce Wayne. Mais sous les traits de Joaquin Phoenix, le Joker a réussi à faire ce qu’il fait de mieux : nous surprendre.

Quentin Tarantino aime le cinéma. Plus qu’un réalisateur, c’est un mec qui a son art dans la peau. On vous explique pourquoi son Once Upon a Time in Hollywood est une déclaration d’amour au septième art, et pourquoi on ne s’est toujours spas remis de son dernier tiers.

Breaking Bad raconte la lente et laborieuse ascension jusqu’au sommet du crime organisé. El Camino raconte la lente et laborieuse descente aux enfers pour en sortir. Retour sur El Camino, un film qui pourrait bien être la version longue d’un des meilleurs épisodes du show de Vince Gilligan.

Il nous prévient depuis le début : ce n’était pas sa foutue guerre. Alors qu’il verse son dernier sang, Stallone fait ses adieux à une icônes dans Rambo Last Blood. Retour sur le chant du cygne d’un des plus grand « action hero » de la pop-culture.

Welcome… to Jurassic Park. Si vous n’avez jamais eu de frissons devant cette scène, c’est que vous n’êtes pas humain. Décryptage de l’introduction cultes du chef-d’oeuvre de Spielberg.

Tool, Korn, Slipknot, la sainte trinité du métal a frappé très fort, inondant de riffs nos chastes oreilles. Analyse croisées de ces 3 albums coup de poing.

Avec son Robocop, Paul Verhoeven réussissait l’exploit de désosser tout le concept de suprématie Américaine, le tout au coeur d’un blockbuster Américain. Et devinez quoi ? Son Starship Troopers frappe environ deux fois plus fort. De son propos à sa genèse, retour sur une oeuvre culte de la SF.

Martin Scorsese, Harvey Kietel, Robert De Niro, New York, les 70’s et une bonne dose de Rolling Stones : what can possibly go wrong ? Retour sur la mythique soundtrack de Mean Streets.

Mais aussi… un comics inédit, les musiques de Need for Speed Underground 2, une recette inspirée de Michael Myers (oui, vraiment), et de la prose sur It Chapter 2, Eastbound & Down, le viscéral Cuphead, le générique subliminal de Mindhunter, Legion, Borderlands 3, The Dead Don’t Die, The Beach Bum, Foals et bien d’autres encore.

Pour recevoir votre exemplaire chez vous, rien de plus simple, rendez-vous sur notre site web (https://sick-magazine.com/subscribe/). Vous pouvez prendre un abonnement pour 3 numéros, 6 numéros, ou bien simplement tester S!CK via notre offre sans engagement (des goodies sont offerts à tous nos abonnés). N’hésitez surtout pas à nous écrire si vous avez des questions.

Par Yox le

Plus de lecture